Foragora


19 décembre 2010

Disparition d'une grande helléniste aujourd'hui

Une pensée pour Jacqueline de Romilly, grande helléniste, morte aujourd'hui...

Posté par NinieLC à 13:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2009

Thyeste et Atrée ou "chacun ses goûts"

Thyeste et Atrée sont deux frères. Atrée, roi de Mycènes, a une femme vachement belle nommée Aéropé… Et Thyeste a fait des yeux de merlan frit à la belle et au trône de son  frère… Atrée n’a pas été très content(il y aurait eu des trucs pas très clairs entre Thyeste et Aéropé, mais surtout entre Thyeste et le trône, et Atrée aurait été plus que menacé), et a chassé son frère, puis finalement l’a rappelé, pour se réconcilier avec. Mais comment fêter la réconciliation ? C’est alors qu’il voit ses neveux, les fils de Thyeste, se balader comme des petits rosbifs sur pattes. Ils ont l’air si appétissant !!! ça y est, il sait ce qu’il faut faire pour fêter dignement la réconciliation avec son frère : rien de tel qu’un bon banquet avec des plats succulents ! Il appelle ses neveux, les tue rapidement (la viande est moins bonne s’il y a eu souffrance), et se met à les cuisiner lui-même. Avec du lait, du miel, des fleurs, des fruits, des légumes, du vin… Un vrai délice ! Et Thyeste se régale ! C’est tellement bon ! Et il demande s’il y du rab… On lui apporte. Et il s’exclame : « ah ! si mes fils étaient là, ils se régaleraient autant que moi !… Mais au fait, ils sont où ? Je ne les ai pas revus depuis la sieste… » Et Atrée, jovial et aviné, lui explique tout ! Thyeste palit : « j’ai bouffé mes gosses (euh… cette expression serait entendue autrement au Québec, lol) »... Et ça te fait rire, toi ? J’ai bouffé mes gosses et tu te marres ? katapugon ! oinopotes ! » Et il se sauve en courant, maudissant son frère et sa descendance.

Tard dans la nuit, Atrée, atterré, rencontre Aéropé.

« Bah t’en fais, une tête ! ça s’est mal passé, les réconciliations ?

-Ouais… Pourtant j’avais mis du temps à préparer la bouffe…

-C’était quoi ?

-Ses gamins… Ils étaient bons, en plus…

-Décidément, c’est une manie, dans ta famille ! Déjà ton grand-père qui avait servi à bouffer ton père aux -Dieux ! … Tu m’en as gardé un morceau, des gamins ?

-Bah ouais, c’est dans la cuisine, mais ça a dû refroidir, là.

-Ah, lala lala ! Et le micro-ondes ne sera inventé que dans des siècles ! … Bon, je retourne me coucher, moi. Salut.

-Salut. »

Et voilà ! La « manie » à laquelle Aéropé fait allusion, c’est l’histoire de Pélops, servi en repas aux Dieux par son père Tantale. Mais les Dieux se sont rendus compte de la nature de la viande, et n’aiment pas trop ça ; ils ont fait revivre Pélops, ont remplacé son bout d’épaule mangé par Déméter avec de l’ivoire, et ont puni Tantale.

Posté par NinieLC à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 avril 2008

Les Lettres Classiques, une invitation au voyage : Delphes, Athènes, Epidaure, Mycènes, Pylos, Olympie.

Delphes, le temple d'Apollon. onigrece9

onigrece3 Delphes, le temple et la tholos du sanctuaire d'Athéna Pronaia.

Athènes, le temple de Zeus Olympien. onigrece1

onigrece2 Athènes, l'Erechtheïon.

Epidaure, le théâtre. onigrece4

onigrece5 Epidaure, ruines.

Mycènes, la porte des Lionnes.onigrece10

onigrece6 Mycènes, ruines.

Pylos, tholos.onigrece11

onigrece12 Pylos, ruines.

Olympie, l'entrée du stade. onigrece8

onigrece7 Olympie, la palestre.

Toutes ces photos ont été prises en avril 2006, et sont libres de droit. Indiquez cependant, si vous les utilisez, les initiales de la photographe : ETK...

Posté par NinieLC à 11:04 - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 février 2008

Apollinaire

Guillaume Apollinaire, pseudonyme de Wilhelm Albert Vladimir Apollinaris de Wąż-Kostrowitcky né le 26 août 1880 à Rome, mort le 9 novembre 1918 à Paris, inhumé au cimetière du Père-Lachaise (division 86), est un des principaux poètes d'expression française des premières décennies du XXe siècle, auteur notamment du Pont Mirabeau. Il écrit également des nGuillaume Apollinaire, pseudonyme de Wilhelm Albert Vladimir Apollinaris de Wąż-Kostrowitcky né le 26 août 1880 à Rome, mort le 9 novembre 1918 à Paris, inhumé au cimetière du Père-Lachaise (division 86), est un des principaux poètes d'expression française des premières décennies du XXe siècle, auteur notamment du Pont Mirabeau. Il écrit également des nouvelles et des romans érotiques. Il pratique le calligramme (terme de son invention). Il est le chantre de toutes les avant-gardes artistiques, notamment le cubisme, poète et théoricien de l'Esprit nouveau, et précurseur du surréalisme dont il a forgé le nom.ouvelles et des romans érotiques. Il pratique le calligramme (terme de son invention). Il est le chantre de toutes les avant-gardes artistiques, notamment le cubisme, poète et théoricien de l'Esprit nouveau, et précurseur du surréalisme dont il a forgé le nom.

Le pont Mirabeau


Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu'il m'en souvienne
La joie venait toujours après la peine.

Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

Les mains dans les mains restons face à face
Tandis que sous
Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l'onde si lasse

Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

L'amour s'en va comme cette eau courante
L'amour s'en va
Comme la vie est lente
Et comme l'Espérance est violente

Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

Passent les jours et passent les semaines
Ni temps passé
Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Vienne la nuit sonne l'heure
Les jours s'en vont je demeure

Guillaume Apollinaire (alcools)

Posté par Kathus à 12:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2007

Actéon ou le mateur maté.

Dans une forêt, un chasseur nommé Actéon se promenait avec ses chiens. Au détour d'un chemin, il aperçoit...une superbe gonzesse entrain de se baigner. Bien sûr, elle est toute nue. Comme elle ne l'a pas vu, Actéon s'arrête pour mater, les yeux exorbités... La nana se retourne, et se rend compte de  la présence et de l'attitude d'Actéon. Et ça ne lui plait pas. Comment ose-t-il, cette espèce d'obsédé ! Vengeance...grrrr... La nénette en question, c'est Diane (pour les Romains, Artémis pour les Grecs), déesse de la chasse (entre autres attributions). Quel imbécile, cet Actéon ! Il aurait tourné la tête de l'autre côté, rien ne serait arrivé, mais il a fallu qu'il mate (l'obsédé, elle a raison, Artémis-Diane). Eh bien puisque c'est comme ça, la déesse le change en cerf, et ... Actéon s'est fait dévoré par ses propres chiens ! Bienfait pour lui, il n'avait qu'à regarder ailleurs !

Posté par NinieLC à 12:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

10 octobre 2007

Noël à la Bibliothèque de Lettres Classiques...

La Bibliothèque de Lettres Classiques fut (et est encore) le QG de Foragora. On y travaille, certes, mais pas seulement...

Les photos suivantes sont celles de Noël 2005. Depuis, certains meubles ont été déménagés, mais l'ambiance est toujours la même.

__la_BC_1

C'était un matin où personne  ne voulait travailler (un matin seulement ? lol). Et on a fouillé dans les placards, on a trouvé des cartons pleins de décorations de Noël.

__la_BC_3

Alors, on a décidé de passer la matinée à décorer les lieux !

__la_BC_4

Après avoir affronté la pluie ou la neige, quel plaisir de se réchauffer près du radiateur, avec une boisson chaude ! Même si la déco a changé, ça, c'est toujours pareil.

Posté par NinieLC à 17:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

08 octobre 2007

les Lettres classiques de Reims

Il serait logique de penser que la filière Lettres classiques est une filière comme les autres, pourtant ce serait faux...en effet chez nous (je parle de Reims, car ailleurs je ne connais pas !) : pas d'amphi bondé, pas de professeurs impossible à atteindre, pas de cours ennuyeux...mais des cours en petit comité, avec des profs super savants et sympas avec qui on peut parler de tout surtout en cas de problème...Question culture générale, nous sommes bien placés car, grâce à nos cours, nous avons une vue de l'Antiquité, du point de vue langues anciennes, grammaire, littérature, civilisation, histoire, mythologie, auteurs...mais aussi une vue de la littérature moderne, du Moyen-âge au XXe siècle...de plus il nous est possible de connaitre la langue médiévale...que de bonnes choses !!! En plus de cela, l'ambiance y est excellente, puisque peu nombreux, un étudiant en 1ère année peut connaître un master ou encore des étudiants préparant le concours du CAPES, ce qui permet d'avoir une vision globale du système "lettres classiques" et d'être épaulé en permanence pour mieux réussir ses études...

Voilà, maintenant vous savez tout sur les lettres classiques de Reims et vous n'avez plus d'excuse pour ne pas venir !!

Posté par Kathus à 10:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 octobre 2007

Bienvenue sur Foragora !

Bonjour à tous ! Bienvenue sur le blog de l'association

17684658_p             Foragora,            17684790_p

créée en janvier 2004 par les étudiants en Lettres Classiques de l'Université de Reims.

Cette association a pour but de faire connaître les civilisations anciennes du monde entier. Elle vise aussi à promouvoir l'enseignement du latin et du grec (mais aussi d'autres langues anciennes si possible) dans les collèges et les lycées.

L'association publiait un bulletin en 2004 et 2005, mais depuis, des difficultés indépendantes de notre volonté ont empêché la publication de nouveaux bulletins. L'idée de ce blog a donc germé. Ceux qui ont eu entre les mains les bulletins publiés retrouveront leurs rubriques préférées (de la mythologie, de la littérature, des jeux,...) ; des nouveautés verront également le jour, mais n'oubliez pas : ce blog est aussi à vous. N'hésitez pas à laisser des commentaires.

"Lettres Classiques, pas une légende, une réalité."

Posté par NinieLC à 11:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]